» » » » » Making-of, comment j’écris, spoilers et carnet de croquis n°1

Making-of, comment j’écris, spoilers et carnet de croquis n°1

Pour mon premier article, je vais vous parler de « Comment j’écris », mais pas seulement, puisque j’inaugure aussi les catégories « Making-of », « Spoilers » et ‘Carnet de croquis », le tout sur mon livre Les âmes aubépines 😉

Mais d’abord, un peu d’histoire.

J’ai commencé à écrire Les âmes aubépines, en hiver 2008. Oui en 2008. Et depuis, il y a eu 4 versions ou « réécritures » comme on dit dans le métier.

Si vous me demandez :
– Pourquoi ?!!

Je répondrais :
– Les âmes aubépines est mon premier roman, alors au début je me suis cherchée, puis le temps qui passe a fait que mon style a évolué, mon histoire s’est approfondie. Et non, « on » ne m’a pas officiellement demandé de tout réécrire ! Mais suite aux différents retours que j’ai pu avoir de la part de professionnels de l’édition, et parce qu’avoir une bonne histoire c’est bien mais encore faut-il trouver la bonne façon de la raconter… c’est une conclusion qui s’est à chaque fois imposée : ne pas laisser tomber, mais reprendre, réécrire, tout. Et finalement, cela était nécessaire, pour mon livre et pour moi-même.

Voilà pour le résumé de « l’histoire ». Je vous raconterai un jour en détails les évènements et les rencontres « magiques » qui m’ont aidée à ne pas baisser les bras, pendant toutes ces années.

Donc, pour revenir à « comment j’écris ». Je ne vais pas vous dire emmitouflée dans un sweat-shirt, en compagnie d’un Thermos de thé, d’une plaque de chocolat, et de mon MacBook. (Prénommé Charmant 1er.) Mais je vais vous parler de « travail de recherche ». Et pour cela je vais vous donner une première info sur mon livre : j’ai fait le choix de placer mes actions dans la réalité, afin de faire découvrir des lieux existants. 
Donc, durant l’étape « travail de recherche » j’ai fouillé le net, sélectionné des sites, des bâtiments, et sauvegardé une multitude de documents, vidéos, photos et plans (quand il y en avait, et s’il n’y en avait pas, je les ai dessinés.)

Alors, vous vous demandez peut-être :
– Pourquoi autant de travail de recherche ?

Premièrement, pour des raisons techniques. Je me suis aperçue, au fil des années, qu’avoir ces renseignements évite bien des erreurs. Je m’explique.
Avant d’écrire, j’imagine la scène dans ma tête, mais si je n’ai pas de support visuel défini, il y a presque toujours quelque chose que j’oublie de prendre en compte, et une erreur ou un manque de crédibilité à la clef. C’est là que les photos, les vidéos, les plans, (et le mime, mais ça c’est une autre histoire) m’aident à donner du réalisme, à rendre une scène plus vivante, plus expressive. Alors les possibilités et les erreurs que je n’avais pas vues me sautent aux yeux.

Deuxièmement, pour moi, le travail de recherche est un plaisir, celui de découvrir, d’apprendre, toujours davantage.

Troisièmement, parce que j’aime dessiner, (tout et même des plans) et parce que soudain imaginer et écrire n’est pas suffisant, un besoin de matérialiser me prend, ou tout simplement l’envie de me salir les doigts avec un bâton de sanguine ou une mine de plomb. En général, la crise dure 2 jours, 4 croquis, 1 illustration et je suis calmée pour 1 mois.

Et comme nous sommes arrivés au point « illustrations », je sors mon carnet de croquis pour vous faire découvrir (nouvelle info !) la maison des Garner, la maison d’un des personnages principaux des Âmes aubépines, El Garner.

Enfin, avant de clôturer ce premier article, et vu que je vous ai parlé (plus haut) de lieux d’actions, je vais vous donner une dernière info : mon livre est « intercontinental ». Plus précisément l’histoire se déroule à Los Angeles, Seattle, Paris, New York. Oui tout ça, et Ailleurs…

Sur ceci, bonne année 2014 !!! Ne prenez que le meilleur, (le reste on s’en fou !) Veillez à ceux qui vous entourent, les liens, l’amour et le soutien que l’on se porte, c’est le plus important. Mais aussi pensez à concrétiser vos projets, n’hésitez pas, faites de vos rêves votre vie. Et surtout, ne faites pas comme moi, ne mangez pas trop de chocolat 😉

11 commentaires

  1. July
    | Répondre

    Super blog ma Soso !!
    D’autres dessins bientôt ?

    • Solenne
      Solenne
      |

      Merci Julie !! Ça me fait bien plaisir que le blog te plaise :)
      D’autres dessins sur « Les âmes aubépines » viendront très bientôt. Mais pas dans le prochain post 😉
      En attendant, je te conseille d’aller faire un tour dans l’onglet Galerie (si ce n’est pas déjà fait) pour découvrir des illustrations (qui ne sont pas en rapport avec mon livre).
      À bientôt.
      😉

  2. Franck
    | Répondre

    Je ne pensais pas que c’était aussi long d’écrire un bouquin… Il me tarde d’en savoir plus. À quand le prochain post ?!!

    • Solenne
      Solenne
      |

      Bonjour Franck et bienvenue !
      Et oui beaucoup de personnes pensent qu’un livre s’écrit vite. Mais ce n’est (la plus part du temps) qu’une idée reçue. J’en parlerai plus en détail dans le prochain article (qui arrive d’ici une semaine.)
      À très bientôt.

  3. coste
    | Répondre

    GOURMANDE !!!!

    • Solenne
      Solenne
      |

      Et je l’assume !!! Lol

Répondre à July Annuler la réponse.